Lille: Une plainte déposée contre L’État pour la mauvaise qualité de l'air

ENVIRONNEMENT L’écologiste Sandrine Rousseau estime que l’Etat ne joue pas le jeu contre la pollution…

Mikael Libert

— 

Des panneaux d'alerte de pollution atmosphérique à Lille.
Des panneaux d'alerte de pollution atmosphérique à Lille. — M.Libert/20 Minutes
  • Une Parisienne attaque l’Etat sur la qualité de l’air
  • Une trentaine de plaintes devraient suivre en France
  • L’écologiste Sandrine Rousseau a lancé une procédure

« Pollution, je dis non », chantaient les Inconnus. Ils ne sont plus les seuls. Mercredi, une habitante de Paris souffrant de problèmes respiratoires a attaqué l’Etat en justice, estimant insuffisants les moyens déployés pour lutter contre la pollution atmosphérique. Une première. Dans la foulée, l’écologiste nordiste Sandrine Rousseau a fait savoir, sur France 3, qu’elle avait entamé une démarche similaire.

« J’ai développé une sinusite chronique »

« J’ai monté mon dossier en début d’année, juste après le dernier pic de pollution qui a duré plusieurs jours », expliquait Sandrine Rousseau, jeudi matin à 20 Minutes. Son dossier est notamment composé de rapports médicaux, indispensables pour que le requérant ait une chance de ne pas voir sa plainte classée sans suites. « J’ai développé une sinusite chronique depuis mon déménagement près de deux voies rapides », poursuit la candidate EELV à l’élection législative dans la métropole lilloise.

>> A lire aussi : La vignette Crit'Air applicable dès février à Lille

Selon maître Lafforgue, l’avocat de la Lilloise et de la Parisienne, une trentaine d’autres plaintes devraient être déposées devant les juridictions administratives d’autres villes de France. « On ne peut pas faire d’actions en justice groupées comme aux Etats-Unis, assure Sandrine Rousseau. Mais la multiplication des plaintes multiplie aussi les chances d’en voir aboutir ».

« La pollution tue autant que l’alcool »

« La pollution de l’air tue 48.000 personnes par an en France. C’est autant que l’alcool, sauf que contre l’alcool, il y a des campagnes de prévention de folie et rien du tout contre la pollution, s’insurge-t-elle. Et quand il y a des pics de pollution, on recommande aux enfants de ne pas courir dans les cours d’écoles mais on n’interdit pas aux camions de traverser la métropole. »

Si la plainte de Sandrine Rousseau n’a pas encore officiellement été déposée, celle-ci a assuré à 20 Minutes que c’était « imminent ».