VIDEO. Législatives: On en vient aux mains lors de la campagne à Hesdin, dans le Pas-de-Calais

ELECTIONS Un tractage se termine par un coup de poing entre les militants de la France insoumise et le père du maire (DVD) d’Hesdin, dans le Pas-de-Calais…

G.D.

— 

Le père du maire d'Hesdin en vient aux mains lors de la campagne électorale.
Le père du maire d'Hesdin en vient aux mains lors de la campagne électorale. — Capture d'écran

La campagne des législatives semble tendue à Hesdin, dans le Pas-de-Calais. Une vidéo, mise en ligne le 25 mai sur YouTube, montre une altercation entre Edmond Sieczkowski, père du maire (DVD) d’Hesdin, et l’équipe de tractage de la France insoumise (FI), révèle La Voix du Nord.

Un militant frappé

La scène se passe sur le marché d’Hesdin. Anaïs Alliot, candidat de FI, et des militants distribuent des tracts électoraux devant l’agence immobilière appartenant à la mère de Stéphane Sieczkowski-Samier, maire de la commune et lui-même candidat dans la 4e circonscription du Pas-de-Calais.

>> A lire aussi : Stéphane Sieczkowki-Samier élu plus jeune maire de France

Visiblement, lorsque la vidéo commence, le ton a dû monter puisqu’on voit Stéphane Sieczkowski-Samier s’éloigner, en colère. Son père, en revanche, très mécontent, s’approche d’un militant FI pour le frapper.

Une histoire de collage d’affiches

Contacté par le quotidien régional, Edmond Sieczkowski reconnaît qu’il s’insurge contre l’idée de ses adversaires de vouloir coller des affiches sur les murs de l’agence de son épouse. Ce mardi, il a également contesté, auprès de la gendarmerie, la légitimité de la diffusion des images sur Internet.

Stéphane Sieczkowski-Samier, un des plus jeunes maires de France, a été mis en examen en février 2017 pour en examen pour « complicité de faux et d’usage de faux en écriture publique » et de « prise illégale d’intérêt ».