Nord: Le maire d’Halluin interdit les quads dans toute la ville

SECURITE La multiplication des rodéos en quad et à moto fait réagir les maires de la métropole lilloise…

Olivier Aballain

— 

Conducteur de quad en Alsace
Conducteur de quad en Alsace — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

L’arrêté est inapplicable, mais il a valeur de symbole. Le maire (LR) d’Halluin a pris un arrêté, vendredi, pour interdire les quads, ces motos à quatre roues que certains utilisent pour de dangereux rodéos routiers.

Selon la Voix du Nord, Gustave Dassonville a même écrit à Emmanuel Macron, le 17 mai, pour relayer l’exaspération de ses habitants contre les incivilités commises dans sa commune.

En réalité, la grogne monte dans toute la métropole après plusieurs accidents, dont certains mortels, impliquant des chauffards en voiture, en quad ou en moto.

Prises de parole à Roubaix et Lille

A Roubaix, le maire (LR) Guillaume Delbar a annoncé vendredi un renforcement des actions de prévention, des contrôles routiers et de la vidéosurveillance, après une série de 4 accidents mortels en moins de deux mois.

>> A lire aussi : Quatre accidents mortels depuis mars, Roubaix ne veut pas demeurer la ville de l’insécurité routière

A Lille, une pétition a même fait réagir Martine Aubry, qui demande des renforts de police pour venir à bout d’une « plaie » qui « pourrit la vie des habitants » dans toute la ville.

Il n’en reste pas moins que les autorités cherchent encore la parade à cette nouvelle délinquance à moteur. A Halluin, le maire s’attend d’ailleurs à voir son arrêté contesté par la préfecture, car il concerne toute la commune sans distinction.