Le conseil général continue de manger son pain blanc

O. A. - ©2008 20 minutes

— 

Combien d'années encore ? En préambule au débat d'orientation budgétaire du conseil général, le président (PS) de l'assemblée départementale a une nouvelle fois dénoncé le manque de financement de l'Etat. D'après ses calculs, 289 millions d'euros manquent à l'appel sur les compétences transférées au département, comme le RMI.

« Nous n'allons pas pouvoir tenir plusieurs années ainsi », a prévenu Bernard Derosier, dont la collectivité gère un budget de 2,95 milliards d'euros. Pour 2008, l'augmentation des impôts proposée à l'assemblée est de 1,2 %, comme en 2007. Mais l'endettement devrait progresser de 230 millions d'euros pour s'établir à 291 euros par habitant, soit la moyenne des départements comparables. « Ce n'est pas encore calamiteux, estime Jean-René Lecerf, leader (UMP) de l'opposition. Heureusement, nous avions de la marge. »