Présidentielle: Des militantes Femen au rendez-vous du vote de Marine Le Pen

ELECTIONS Marine Le Pen a voté comme prévu ce dimanche dans un bureau d’Hénin-Beaumont…

O.A. avec AFP
— 
Une militante Femen à Henin-Beaumont le 23 avril 2017 François LO PRESTI
Une militante Femen à Henin-Beaumont le 23 avril 2017 François LO PRESTI — AFP

Six militantes Femen étaient venues l’attendre dès 10 h 30, non loin de son bureau de vote. Marine Le Pen, la candidate du Front national à l’élection présidentielle, a voté dimanche à 11 h, comme prévu, dans la ville d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).

>> A lire aussi : Suivez le premier tour de l'élection présidentielle en direct par ici

Marine Le Pen est arrivée par une porte de côté à l’école Jean-Jacques Rousseau d'Hénin-Beaumont, glissant son bulletin dans l’urne avec un sourire détendu, a constaté l’agence AFP.

Pas de déclaration de Marine Le Pen

Elle était notamment accompagnée par le maire frontiste de la ville, Steeve Briois, et un autre proche cadre du parti d’extrême droite, le sénateur-maire de Fréjus (Var) David Rachline, qui est par ailleurs son directeur de campagne.

Elle n’a pas fait de déclaration à la presse. Près de 200 journalistes avaient été accrédités pour son vote, créant une effervescence rarement vue à Hénin-Beaumont.

Peu avant 10 h 30, tout près de là, six militantes Femen, torse nu, étaient sorties d’un véhicule pour manifester dans la rue contre la candidate, scandant ironiquement « Marine, présidente ». Elles arboraient des masques de personnalités mondiales supposées soutenir l’élection de la patronne du FN, notamment Bachar al-Assad, Vladimir Poutine, ou Donald Trump.

Les militantes ont été rapidement maîtrisées au sol par les forces de l’ordre déployées en nombre, avant d’être emmenées en fourgon de police. Un homme se déclarant être photojournaliste a également été interpellé, pour une raison indéterminée, rapporte l’AFP.