La rumeur précède les projets de Grand stade

O. A. - ©2008 20 minutes

— 

Les on-dit se multiplient sur le Grand stade. Mais ce n'est que demain que les présidents de groupes politiques à la communauté urbaine (LMCU) découvriront le contenu précis des projets déposés par Bouygues, Vinci et Eiffage.

Presque enterré la semaine dernière, le stade à la Borne de l'Espoir a repris du poil de la bête avec une déclaration de Pierre Mauroy à La Voix du Nord, mardi soir : « Deux dossiers sur les trois sont présentables. » Présentables, estime Christian Decocq, patron (UMP) du groupe politique UPM, « cela signifie qu'ils sont politiquement et financièrement compatibles avec nos exigences. » Laquelle aimerait ne pas dépasser les 12 millions d'euros de contribution annuelle.