VIDEO. Un mercredi ensoleillé aux Rencontres de cerfs volants de Berck-sur-Mer

REPORTAGE Il reste quatre jours pour profiter des drôles d’oiseaux qui peuplent le ciel Berckois…

Mikaël Libert

— 

Les 31e Rencontres internationales de cerfs-volants de Berck-sur-Mer. Lancer le diaporama
Les 31e Rencontres internationales de cerfs-volants de Berck-sur-Mer. — M.Libert / 20 Minutes

Pourvu que ça souffle. Pour la 31e année, la longue plage de Berck-sur-Mer accueille les Rencontres internationales de cerfs-volants. L’événement, commencé samedi, se termine dans quatre jours. 20 Minutes a testé pour vous, ce mercredi, jour des enfants.

Depuis Lille, Berck, c’est un peu le bout du monde, quelle que soit la route empruntée pour rejoindre la cité balnéaire. Après deux heures de trajet, on est content de trouver une place de parking sur la digue. Et pourtant, ce n’était pas gagné. Pour les jours d’affluence, essentiellement le week-end, l’organisation a prévu un itinéraire de délestage et des parkings à un quart d’heure de marche de la plage.

Acheter le sien et participer

Les cerfs-volants, on les aperçoit déjà, flottant dans le ciel, avant même d’entrer en ville. De petites taches noires, ils deviennent d’énormes bestioles et personnages en tous genres au fur et à mesure que l’on se rapproche. Si le gros du spectacle est sur la plage, il y a aussi de quoi faire sur la promenade. Et, à midi, les stands qui faisaient le plein étaient ceux des marchands de frites. Sinon, il y a aussi des cahutes où l’on peut acheter son propre cerf-volant, histoire de faire couleur locale.

La très longue bande de sable fin est divisée en cinq secteurs. En premier, on tombe sur le carré des cerfs-volants géants. Là-dedans, il y a de tout et, si possible, dans le format le plus gros possible. La palme, dans cette catégorie, revient haut la main à une famille de baleines bleues volantes qui comprend le papa, la maman, est les deux enfants. Pour le reste, on peut croiser des poissons, des super-héros et autres dragons…

>> A lire aussi : Un cerf-volant pour produire de l'électricité

Les « mégateams », stars de la plage

Le secteur suivant est consacré aux démonstrations. A l’entraînement, ça n’a l’air de rien. Juste un bonhomme tout seul qui fait tourner une aile. Bon. Mais c’est à partir de 14h, tous les jours, qu’on entre dans le dur avec ce que l’organisation appelle les « mégateams ». Ce sont de véritables ballets aériens réalisés par des équipes de, parfois, plusieurs dizaines de pilotes. Et en musique. Technique, maîtrise, beauté. Depuis la digue, les spectateurs apprécient le spectacle, un œil sur le ciel, l’autre sur l’écran du smartphone en train de filmer.

Inutile d’essayer d’en décrire davantage, il faut le voir. D’autant que la manifestation est gratuite. Le sable et le soleil de Berck vous feront, par ailleurs, économiser un gommage chez l’esthéticienne et une séance d’UV. Ce samedi, à 22h, les cerfs-volistes vont procéder à un vol de nuit, suivi d’un spectacle pyrotechnique.