Nord: Un élu agressé en voulant s'opposer à un rodéo de moto-cross

FAITS DIVERS L’élu à l’hôpital après avoir été frappé à la tête d’un coup de pied…

G.D.

— 

L'endroit où a eu lieu l'agression.
L'endroit où a eu lieu l'agression. — Google Maps

Agressé après un rodéo dans un champ. Le procès d’un individu suspecté d’avoir frappé et blessé un élu de Deûlemont, une commune près de Lille, dans le Nord, devait avoir lieu, lundi, en comparution immédiate. Il a finalement été reporté, selon La Voix du Nord.

Un coup de pied à la tête

La semaine dernière, une altercation entre un groupe d’adolescents, un motard et deux agriculteurs s’est mal terminée. Jeudi, un conseiller municipal de Deûlemont, par ailleurs agriculteur, est venu prêter main-forte à un collègue aux prises avec un jeune homme à moto. Ce dernier s’amusait à faire du moto-cross, devant quelques adolescents, dans son champ, situé à Quesnoy-sur-Deûle.

Les jeunes ont fini par s’éloigner avant que le conducteur de la moto ne revienne à la charge. Il a alors asséné un coup de pied à la tête de l’élu en disant qu’il était chez lui et qu’il faisait ce qu’il voulait, selon le propriétaire du champ interrogé par le quotidien régional.

Fracture à l’arrière du crâne

Le motard a alors pris la fuite. La victime a dû être transportée à l’hôpital Saint-Vincent à Lille. Il y est encore, ce mardi, souffrant de lésions au cerveau et d’une fracture à l’arrière du crâne.

Dès jeudi, un suspect avait été interpellé par les gendarmes chargés de l’enquête. Il devait comparaître, lundi, devant le tribunal correctionnel de Lille, mais le parquet a demandé un complément d’enquête.