Cambrai : Un parent accusé d’avoir commis des violences sur un élève de primaire

FAITS DIVERS Très virulent, l’individu a été interpellé en possession d’armes blanches…

Mikaël Libert

— 

L'école Ferdinand Buisson, à Cambrai.
L'école Ferdinand Buisson, à Cambrai. — Google Maps

Un homme est accusé d’avoir commis des violences à l’encontre d’un élève dans une école primaire de Cambrai, vendredi, a-t-on appris de source policière, lundi.

Vendredi matin, vers 8h45, la police a été contactée après que le père d’un élève de l’école primaire Ferdinand Buisson, à Cambrai, a commis des violences sur un enfant à l’intérieur de l’établissement. Mais lorsque les agents sont arrivés sur place, le mis en cause, identifié par des témoins de la scène, avait déjà quitté les lieux.

Prêt à sortir un couteau

Des policiers se sont alors lancés dans des recherches pour tenter de le localiser. Parallèlement, une sécurisation de l’école a été mise en place pour la sortie des enfants. Alors qu’ils étaient en train de surveiller la sortie des classes, les policiers ont appris que l’individu en question se trouvait toujours dans l’enceinte de l’école, visiblement très occupé à créer du scandale.

>> A lire aussi : Deux enfants de 10 et 11 ans saccagent une classe d'école

Le parent d’élève était en effet en train d’invectiver la directrice de l’école. En arrivant près de lui, les fonctionnaires ont remarqué qu’il portait la main à l’intérieur de son blouson. Avant qu’il n’ait eu le temps de réagir, les policiers ont pu l’interpeller, la main sur un couteau à cran d’arrêt. Mais l’homme s’est rebellé, portant un coup de genou dans le ventre de l’un des agents.

>> A lire aussi : Il fait usage d'un Flash-Ball sur deux lycéens à Wattrelos

Finalement maîtrisé, le mis en cause a fait l’objet d’une palpation de sécurité. Lors de la fouille, les policiers ont découvert qu’il était porteur de trois autres couteaux du même type que le premier. L’individu, âgé de 24 ans, a été placé en garde à vue. On ignore ses motivations.