Volley: Tourcoing a six mois pour préparer son retour au plus haut niveau

VOLLEY Promu en Ligue A, le club tourquennois a six mois devant lui pour se mettre au niveau...  

Francois Launay

— 

Le TLM fait son retour dans l'élite du volley français
Le TLM fait son retour dans l'élite du volley français — Frédéric Dewulf/TLM

Du temps devant soi. Deux journées avant la fin de la saison et surtout six mois avant la reprise de la prochaine, le TLM a déjà assuré son retour dans l’élite du volley français. Deux ans après avoir quitté le plus haut niveau, le club tourquennois va avoir beaucoup de temps pour préparer son retour dans la cour des grands.

Recrutement, budget, objectifs : Yann Lavalley, le manager général du TLM nous explique ce qui va se passer dans les prochaines semaines pour le club.

Recrutement

« On va préparer une équipe compétitive pour la Ligue A. On va prendre le temps de recruter judicieusement et de renforcer certains secteurs de jeu. On va pouvoir faire ça calmement sans être pressés par les délais qu’on aurait pu avoir en fin de saison. Le gros pic du recrutement se fait au mois de mai. Les agents commencent déjà à nous démarcher. Mais on a le temps de réfléchir pour ne pas se tromper. On a trois joueurs pros qui seront encore sous contrat l’an prochain. Les autres sont en fin de contrat. On va discuter avec eux à partir de la semaine prochaine. Mais tout le monde ne sera pas conservé. »

Budget

« On avait un million d’euros cette saison en Ligue B. Pour la Ligue A, il nous faut 1,6 millions. Il nous faut donc trouver 600 000 euros. On a la chance d’être soutenu par les collectivités publiques. Et la montée au plus haut niveau induit une augmentation de la subvention. Et puis, il faut aussi qu’on démarche nos partenaires privés pour augmenter le budget. On a déjà commencé ce travail. Je suis optimiste parce qu’on a déjà des contacts bien avancés et on a un club de partenaires qui compte se fonder. On a aussi prouvé qu’on était capable de faire de belles choses à Tourcoing. »

Objectifs

« On visera le maintien en Ligue A en espérant y rester le plus longtemps possible. Le maintien en soi, ce n’est pas forcément l’objectif le plus excitant. Du coup, on réfléchit aussi à un projet de play-offs à savoir figurer dans les huit premiers et stabiliser un peu plus le club au plus haut niveau. »

Engouement

« Même dans les années les plus difficiles, on sentait quand même qu’il y avait une base de supporters du club. Mais quand on voit l’affluence du match de la montée vendredi (2.000 spectateurs), ça montre qu’il y a un public qui attend des grands rendez-vous. En Ligue A, on va pouvoir offrir ce genre de grosses soirées. »