Nord: Un détenu profite d'un séjour à la clinique pour s'évader

FAITS DIVERS Incarcéré à Sequedin, un jeune homme de 20 ans a faussé compagnie à ses gardiens alors qu’il était à SOS Mains…

G.D.

— 

La clinique SOS Mains à Lesquin.
La clinique SOS Mains à Lesquin. — Google Maps

Malgré ses menottes, il a réussi à semer les gardiens. Un jeune détenu de 20 ans est parvenu à s’évader, dans la nuit de mardi à mercredi, raconte La Voix du Nord. Incarcéré à la maison d’arrêt de Sequedin, l’homme s’était brûlé la main avec la plaque chauffante installée dans sa cellule.

Emprisonné pour un petit délit

Il a dû être escorté à la clinique SOS Mains de Lesquin, selon une source pénitentiaire. En raison du caractère non urgent de l’intervention chirurgicale, le détenu a obtenu un rendez-vous pour le lendemain matin. Il a attendu de se retrouver dehors pour fausser compagnie à ses deux gardiens.

>> A lire aussi : Un détenu s’évade lors de son transfert à l’hôpital

Menotté aux bras, mais pas aux jambes, il a pu s’enfuir. Le jeune homme est emprisonné pour un petit délit. Ce vendredi, il était toujours recherché.