Pas-de-Calais : Un ouvrier de la SANEF tué sur l’autoroute A1

FAITS DIVERS La victime a été percutée par un poids lourd pendant une intervention…

Mikaël Libert

— 

L'accident a eu lieu sur l'A1.
L'accident a eu lieu sur l'A1. — Google maps

Mardi, en début d’après midi, un agent du groupe gestionnaire d’autoroutes Sanef a trouvé la mort lors d’une intervention sur l’autoroute A1. Une enquête a été ouverte par le parquet d’Arras, confiée aux gendarmes du peloton autoroutier.

Dans un communiqué, la Sanef explique que la victime, un homme de 51 ans habitant Arras, est morte dans « un accident impliquant un poids lourd et un fourgon Sanef » à 14, mardi. Selon les gendarmes, l’ouvrier était en train de disposer des plots sur la chaussée, au niveau de l’échangeur A1/A26, dans le sens Lille vers Paris.

Percuté par un poids lourd britannique

« Alors qu’il se trouvait à l’arrière de son fourgon, il a été percuté par un poids lourd immatriculé en Grande-Bretagne », poursuit cette source. L’employé est mort sur le coup et les collègues qui l’accompagnaient ont été conduits par les pompiers à l’hôpital pour une assistance psychologique.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le conducteur du camion n’était pas alcoolisé au moment de l’accident. Les gendarmes attendent néanmoins les résultats des tests toxicologiques. Dans ses premières déclarations, le routier a parlé d’une « perte de connaissance » mais, étant donné la « barrière de la langue », il reste à déterminer si celle-ci est intervenue avant ou après l’accident.

>> A lire aussi : Toujours plus de tués sur les routes du Nord

Les gendarmes vont orienter leur enquête vers trois hypothèses : problème mécanique qui nécessitera une expertise du camion, problème humain, comme l’endormissement du conducteur, qui sera étayée ou non après l’étude du chronotachygraphe ou cause médicale, comme une perte de connaissance.