Lille: La cravate et le tailleur se portent en mode «solidaires»

SOLIDARITE L'association La Cravate solidaire a inauguré son local à Lille, où elle a déjà accompagné 135 personnes vers un entretien d'embauche ou de stage

Olivier Aballain

— 

Des bénévoles de la Cravate solidaire, à Lille
Des bénévoles de la Cravate solidaire, à Lille — La Cravate solidaire

La Cravate solidaire travaille sa notoriété. L’association nationale, qui aide les personnes en cours d’insertion à se préparer notamment à un entretien d’embauche, a inauguré son local lillois (près du CHR) lundi soir.

>> A lire aussi : Une association propose des costards gratuits aux chômeurs

Mais cela fait 18 mois que ses 60 bénévoles accompagnent les personnes en train de s’en sortir. Au total, ils sont déjà 135 à avoir bénéficié de ses conseils.

Jugés sur leurs compétences

Une partie de l’accompagnement est, comme l’indique le nom de l’association, axée sur l’habillement. Cravate-costume ou jupe-tailleur, il y a chez les recruteurs un code vestimentaire souvent implicite.

« Ce que l’on veut, c’est que les candidats soient jugés sur les compétences et la personnalité, plutôt que sur une tenue », explique Nathalie Dazin, présidente de l’antenne lilloise de cette asso nationale. Une trentaine de « bénévoles image » accompagnent ainsi les futurs candidats, qui retrouvent de l’allant en même temps qu’une tenue adéquate (donnée définitivement).

Confiance retrouvée

Corinne Van Hoyt, l’une de ces bénévoles, est par ailleurs gérante d’un studio de communication à Lille. Elle en a vu se transformer : « J’ai accompagné un homme qui avait un entretien pour redevenir vendeur dans une concession auto. Il était sale, mal habillé… Mais en sortant, en se regardant dans un miroir, il a dit qu’il retrouvait l’homme qu’il était, avant de… tomber ».

L’autre partie de l’action s’enclenche ensuite, à savoir une simulation d’entretien, pour bénéficier de « conseils concrets ». L’association accompagne ainsi cinq personnes par semaine. L’objectif est d’arriver à dix par semaine dès le mois d’avril. Alorsl’association recrute (elle aussi) des bénévoles.

Pour se faire aider, ou aider (donner des habits, ou du temps) : http://lacravatesolidaire.org