Pas-de-Calais: Un bienfaiteur lègue 92.000 euros à sa commune après son décès

GENEROSITE Un habitant d'une petite commune du Pas-de-Calais, décédé en février 2016, a légué 92.000 euros à la municipalité...

Olivier Aballain

— 

La mairie d'Inchy-en-Artois (Pas-de-Calais)
La mairie d'Inchy-en-Artois (Pas-de-Calais) — Google Street View

Inchy-en-Artois va pouvoir rénover sa salle des Fêtes. Le journal la Voix du Nord rapporte ce mardi qu’un habitant d’Inchy-en-Artois, une commune de 600 habitants près de Cambrai (Nord), a légué 92.000 euros à sa commune. La somme représente un cinquième (20 %) du budget annuel géré par le conseil municipal.

Pourtant pas natif de la commune

Edgar Vincent, le bienfaiteur, est décédé il y a un peu plus d’un an, en février 2016, à l’âge de 92 ans. Cet ancien salarié d’une usine Schneider, dans l’Indre, n’était pas natif de la commune, mais il avait tissé des liens étroits avec le maire pendant la maladie de son épouse, décédée d’un cancer.

Malade d’Alzheimer, se disant (selon le maire) seul et sans famille, Edgar Vincent a organisé sa donation sur proposition du maire. L’élu a déjà prévu de donner son nom à un square aménagé en face du cimetière, où l’homme est venu quotidiennement veiller la tombe de son épouse, pendant six ans.