Pas-de-Calais : Le petit Yanis a enfin eu droit à des funérailles

SOCIÉTÉ L’enfant de 5 ans est mort d’un coup à la tête asséné lors d’une punition début février…

Mikaël Libert
— 
Yanis, 5 ans, a été tué début février, à Aire-sur-la-Lys.
Yanis, 5 ans, a été tué début février, à Aire-sur-la-Lys. — M.Libert / 20 Minutes

Il aura fallu un mois pour que le corps de Yanis, 5 ans, puisse enfin reposer en paix. Ses funérailles ont eu lieu, lundi, à Aire-sur-la-Lys, dans le Pas-de-Calais, selon la Voix du Nord.

Dans l'intimité

La cérémonie s’est déroulée le matin, à la collégiale d’Aire-sur-la-Lys, commune où l’enfant habitait avec sa mère. Les gendarmes avaient bouclé la place pour faciliter la venue des nombreuses personnes qui ont assisté à l’office religieux. A la fin de la messe, un lâcher de ballons blancs a eu lieu depuis le parvis de l’église avant que le cortège funèbre prenne la direction du cimetière Saint-Martin.

>> A lire aussi : Entre stupeur et colère à l'école du petit Yanis

Cela faisait un mois que le père de Yanis attendait le feu vert de la justice pour récupérer le corps de son garçonnet, conservé à l’institut médico-légal (IML) de Lille, puis l'enterrer. Ce fut chose faite mercredi dernier. La cérémonie, que le père voulait intime, a été organisée avec une partie de la somme récoltée grâce à une cagnotte en ligne.

Le terrible rappel des faits

Le petit garçon avait été tué, dans la nuit du 5 au 6 février, d’un coup à la tête porté avec une lampe torche qui avait provoqué un traumatisme crânien. Les éléments de l’enquête montrent qu’il s’agissait d’une punition infligée après que la victime avait fait pipi au lit. Le beau-père, qui habitait un cabanon en bordure de la Lys, a été mis en examen pour  crime et homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans. La mère de Yanis, elle, est poursuivie pour abstention volontaire d’empêcher un crime ou un délit. Ils ont tous deux été placés en détention provisoire.