Nord: La CGT SNCF défend les guichets menacés, perturbations sur le TER

TRANSPORT Dans le Nord et le Pas-de-Calais, le syndicat CGT Cheminots mène une grève de deux jours pour protester contre la diminution de la présence des agents en gare…

Olivier Aballain

— 

Lille, le 8 juillet 2015 - Guichets TER provisoires en gare de Lille Flandres
Lille, le 8 juillet 2015 - Guichets TER provisoires en gare de Lille Flandres — Olivier Aballain / 20 Minutes

Quatre trains régionaux sur cinq devraient circuler ce dimanche dans le Nord et le Pas-de-Calais, à la suite du préavis de grève déposé pour deux jours par la CGT.

Avec ce mouvement entamé samedi et qui prend fin ce soir, le syndicat de cheminots entend protester contre une diminution de la présence des agents dans les gares « de toute la région ».

Des dizaines de postes supprimés au guichet ?

Le personnel mobilisé réagit notamment à la présentation par la direction, en comité hygiène et sécurité (CHSCT) début février, d’un projet de suppression de « 57 à 100 postes » aux guichets des gares nordistes. Selon Dominique Sens, de la CGT, les établissements de Lille-Flandres et Lille-Europe sont les premiers concernés, « mais ce ne sont pas les seuls ». Les agents devront être reclassés vers d'autres missions.

Mais les syndicalistes entendent défendre la présence des cheminots en gare, au service d’usagers « qui ne disposent pas tous d’Internet » et ont besoin des « compétences et connaissances » des agents pour les renseigner et les « rassurer ».

Le Conseil régional pointé du doigt

« Pour se justifier sur la fermeture de guichets, la direction met en avant l’envolée des ventes sur le Web, mais sans donner de chiffres », regrette Dominique Sens. Lequel estime que le conseil régional Hauts-de-France partage la responsabilité des mesures envisagées : « En réalité, la SNCF répond probablement aux demandes de baisse des coûts formulées par la région Hauts-de-France dans le cadre du contrat TER passé jusqu’en 2024 ».

Dans une liste de remarques adressées sur cette convention passée en 2015, l’Union des Voyageurs du Nord rappelle que les agents en gare sont « les premiers points de contact pour les usagers », et que l’une des premières missions d’une gare consiste à « permettre l’achat de billets (!) ».

Le mouvement de la CGT, qui aura pris fin lundi matin, a été reconduit pour le week-end prochain, les 25 et 26 février.