Nord: Quand l’expression « être à quatre grammes » devient réalité

FAITS DIVERS Une automobiliste a été interpellée avec une alcoolémie très, très, très supérieure à ce que la loi permet…

Mikaël Libert

— 

Illustration contrôle d'alcoolémie.
Illustration contrôle d'alcoolémie. — G. Varela / 20 Minutes

Entre boire et conduire, elle n’a pas choisi. Les gendarmes du Nord ont publié sur leur page Facebook, samedi, un post sur l’interpellation d’une conductrice qui circulait en état d’ivresse. Le taux d’alcool dans le sang relevé est impressionnant.

Les faits se sont déroulés, lundi dernier, à Wavrin, près de Lille, dans le Nord. Les gendarmes ont contrôlé une voiture au volant de laquelle une femme avait un comportement anormal.

>> A lire aussi : Toujours plus de tués sur les routes du Nord

La limite légale pulvérisée

Cette habitante de Wavrin était manifestement en état d’ivresse. Les militaires ont immobilisé son véhicule avant que cette dernière ne provoque un accident de la circulation. Selon la Voix du Nord, l’automobiliste a été ensuite conduite par les pompiers au CHRU de Lille après avoir déclaré qu’elle se sentait mal.

>> A lire aussi : Une femme retrouvée inanimée et trempée près de la Deûle

A l’analyse de la prise de sang effectuée sur la dame, on comprend pourquoi. Son taux d’alcool par litre de sang était de plus de quatre grammes, 4,32 comme les gendarmes l’ont précisé sur Facebook. Elle avait pulvérisé la limite légale, fixée à 0,5g/l, un « record dont on se passerait bien », a reconnu la gendarmerie du Nord.