LOSC: Lille a encore beaucoup de boulot pour intégrer ses recrues

FOOTBALL Le club s'est incliné samedi soir à domicile face à Lorient, dernier de Ligue 1...

Francois Launay

— 

L'attaquant Anwar El-Ghazi n'a pas brillé pour sa première avec le Losc
L'attaquant Anwar El-Ghazi n'a pas brillé pour sa première avec le Losc — DENIS CHARLET / AFP

Pom-pom girls, DJ et nouveaux joueurs. Pour son premier match de Ligue 1 à domicile en tant que nouveau président du Losc, Gérard Lopez avait tout prévu. Y compris un discours d’avant-match où il a égratigné la presse, juste coupable de révéler les méthodes douteuses de l’homme d’affaires.

De quoi ravir le public lillois mais pas suffisant pour galvaniser ses troupes battues samedi à domicile par Lorient (0-1), pourtant dernier de Ligue 1. Rien de gravissime en soi, même si le Losc, 11e de Ligue 1, n’a que trois points d’avance sur la zone rouge avant de se déplacer mardi sur la pelouse du PSG.

>> A lire aussi : LOSC: Trois recrues pourraient débuter dès samedi contre Lorient

Xeka réussit ses débuts

Mais en se renforçant comme il l’a fait en toute fin du mercato, le club a largement le matos pour se maintenir pépère. Même s’il faudra être patient avec les nouveaux. Sur les sept nouveaux joueurs, trois d’entre eux ont débuté samedi sous leurs nouvelles couleurs.

Mention très bien pour Xeka, le milieu défensif portugais qui a impressionné en début de match avant de s’éteindre physiquement. Peut mieux faire pour Anwar El-Ghazi, l’attaquant néerlandais, rarement dans les bons coups et clairement en manque d’automatismes.

A revoir pour Ricardo Kishna, l’autre attaquant néerlandais, entré à une demi-heure de la fin sans faire de différences. « Les joueurs sont là depuis très peu de temps et il va falloir les intégrer rapidement. Ça va prendre un peu de temps. », reconnaît Patrick Collot. Le relooking extrême du Losc n’est pas encore « magnifaik », n’en déplaise à certains