Encadrement des loyers à Lille: Un spécialiste table sur «une baisse limitée» des loyers

IMMOBILIER L’encadrement des loyers est entré en vigueur au 1er février à Lille…

Olivier Aballain
— 
Immeuble à Lille en 2015
Immeuble à Lille en 2015 — O. Aballain / 20 Minutes

L’encadrement des loyers est officiellement en vigueur à Lille depuis le 1er février. Thomas Lefebvre, directeur scientifique du baromètre des prix de l’immobilier Meilleursagents.com, analyse la mesure et ses effets sur le marché, qu’il estime déjà observables dans la capitale des Hauts-de-France.

Thomas Lefebvre, de Meilleursagents.com
Thomas Lefebvre, de Meilleursagents.com - Meilleursagents.com

Pensez-vous que l’encadrement des loyers aura un effet rapide à Lille ?

C’est déjà le cas sur le marché à l’achat, si l’on regarde les résultats de notre dernier baromètre [basé sur le montant des promesses de vente]. Lille est la seule grande ville de France où les prix de l’immobilier [à l’achat] connaissent une baisse significative, pour le deuxième mois d’affiliée (-0,8 % en janvier, -1,1 %). Les investisseurs [propriétaires], qui étaient frileux, ont anticipé le mouvement, car le marché locatif devient moins attractif.

Quel a été l’enseignement de l’encadrement des loyers, mis en place en 2015 à Paris ?

Si l’on regarde l’expérience menée à Paris, le pourcentage de loyers dépassant le barème fixé par l’encadrement est passé, en 2015, de 46 % à 30 %. Mais en 2016, ça ne baisse plus.

Cela s’explique par le fait que le barème a été un peu fixé à la serpe à Paris. A Lille, nous avons l’impression que le découpage a été plus fin, puisqu’on a calculé qu’en 2016 il y avait 27 % d’annonces de location présentées avec un loyer supérieur au loyer majoré [maximum] de leur zone, c’est-à-dire qu’elles auraient été hors-la-loi au 1er février. A priori, donc, la baisse devrait donc être limitée à Lille, car l’encadrement [qui fixe un loyer de référence] colle davantage à la réalité du marché.

L’encadrement risque-t-il d’être sans effet pour les locataires ?

Il y a eu très peu de procédures, à Paris, pour faire appliquer l’encadrement. Il est difficile de savoir ce qu’il en sera à Lille. En revanche, dans l’immobilier ancien, les propriétaires vont peut-être davantage hésiter à engager des frais de rénovation, sachant qu’ils ne pourront pas augmenter les loyers derrière.

Ceci dit, Lille est la grande ville de France la plus rentable pour les propriétaires, avec des niveaux de loyers élevés par rapport aux prix à l’achat. L’encadrement va probablement rendre le marché des petites surfaces, dédiées aux étudiants, moins liquide, moins attractif.