Nord: De nouvelles formations professionnelles lors de la prochaine rentrée scolaire

EMPLOI Le rectorat et la Région mettent en place 53 nouvelles formations pour tenter de couvrir les emplois non pourvus…

Gilles Durand

— 

Illustration d'un poste de soudure.
Illustration d'un poste de soudure. — A. Gelebart / 20 Minutes

Les académies de Lille et d’Amiens misent sur le bac pro et le BTS. Dès la prochaine rentrée de septembre 2017, l’ambition du rectorat de Lille-Amiens et du conseil régional va passer par la mise en place de 53 nouvelles formations dans les lycées professionnels, alors qu’une légère baisse des effectifs (6.787 élèves). Dans le Nord-Pas-de-Calais, 39 formations doivent voir le jour et 14 en Picardie.

Métiers en tension

« Il s’agit de formations pour des métiers en tension ou d’avenir », souligne le recteur de Lille, Luc Johann. Ainsi des bacs pros liés aux métiers de la sécurité ou au travail sur les systèmes numériques et des BTS option domotique ou économie sociale et familiale, seront dispensées.

>> A lire aussi : "Il faut activer tous les leviers pour relancer l'emploi"

Par ailleurs, parmi les métiers en tension visés, on retrouve la soudure, mais aussi les techniciens spécialisés dans l’énergie renouvelable. Le recteur promet aussi des formations dédiées aux métiers autour du numérique et du e-commerce, car « elles ont besoin de se développer ».

Financées par la région

Ces nouvelles formations seront financées en partie par la région dans le cadre du plan national « 500.000 formations ». « Elles seront qualifiantes pour déboucher directement vers l’emploi. Pour ça, on essaie de coller au plus près avec les bassins d’emploi concernés », explique-t-on au conseil régional, conscient des problèmes spécifiques de mobilité qui se posent dans la région

Toutes ces formations viendront s’ajouter aux quelque 70 qui existent déjà en bac pro. « Nous avons besoin d’élever le niveau de qualification dans cette région », souligne le rectorat qui a décidé de créer de nouvelles places en BTS.