Mondial de handball: On a tremblé une mi-temps mais c'est bon, les Bleus sont en quarts!

HANDBALL Après une première mi-temps compliquée, la France a pris la mesure de l'Islande en huitième de finale du Mondial (31-25)...

Francois Launay

— 

L'équipe de France est en quarts de finale de son Mondial
L'équipe de France est en quarts de finale de son Mondial — Philippe HUGUEN / AFP

C’était un peu plus dur que prévu mais l’essentiel est fait. Vainqueur samedi soir de l’Islande (31-25) au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d’Ascq, l’équipe de France est enquarts de finale de son Mondial qu’elle disputera mardi soir (19h) face à la Suède ou la Biélorussie.

Aprèsun premier tour tranquilou, la bande à Karabatic a connu ses premières sueurs froides dans le Nord en huitième de finale. Bon, ça n’a duré qu’une mi-temps mais ça doit clairement servir d’avertissement avant d’affronter des nations plus huppées.

>> A lire aussi : EN DIRECT. Mondial de handball: Ca va beaucoup mieux pour les Bleus... France-Islande à vivre en live avec nous

Une première mi-temps très poussive

La pression du premier match à élimination directe ? La découverte d’une salle gigantesque pour un match de hand (28 010 spectateurs, record mondial battu) ou tout simplement la qualité d’une équipe islandaise qu’on n’attendait pas forcément à ce niveau ?

Pour expliquer le début de match raté des Bleus, les raisons sont nombreuses. Menés d’entrée au score, les Experts ont dû attendre vingt minutes pour enfin passer devant grâce à un but de Guigou (9-8). Beaucoup d’échecs, beaucoup de fautes, beaucoup de fébrilité, les Experts ont souffert jusqu’au bout de la première période atteinte sur un petit but d’avance (14-13).

Une deuxième période en totale roue libre

On ne sait pas si les murs du vestiaire français ont tremblé à la pause. Une chose est sûre : ce n’était plus du tout la même équipe de France en deuxième mi-temps. Avec un 6-1 d'entrée, les Bleus ont vite éteint les rêves d’exploit islandais.

Grâce à une défense retrouvée et une efficacité dans leurs standards du premier tour, les Bleus ont rapidement pris le large et enfin fait respecter leur statut. Quatre, cinq, six et même jusqu’à sept buts d’avance (23-16 à la 41e minute), les Experts n’ont jamais tremblé après la pause pour finalement finir à + 6 (31-25).

Et maintenant la Suède ou la Biélorussie en quarts

Merci l’Islande, c’était bien sympa, on a un peu flippé mais le premier gros morceau ce sera vraiment pour mardi en quarts de finale (19h) encore une fois au stade Pierre Mauroy. Enfin, si la logique est respectée avec une victoire attendue de la Suède ce dimanche (16h) à Villeneuve d’Ascq face à la Biélorussie. Outsiders de la compétition, les jeunes Suédois sont vraiment capables de nous faire trembler. A moins que la Biélorussie ne leur règle leur compte dimanche et dans ce cas-là, on respirera un peu plus…