LOSC: Masques, hommages et match nul... Lille a dit au revoir à Michel Seydoux

FOOTBALL Après quinze ans de présidence, il a quitté le Losc vendredi soir...

Francois Launay

— 

Les supporters lillois ont porté des masques à l'effigie de Michel Seydoux
Les supporters lillois ont porté des masques à l'effigie de Michel Seydoux — DENIS CHARLET / AFP

Ils se sont tant aimés. Après quinze ans d’une belle histoire d’amour couronnée par un doublé coupe championnat en 2011, le LOSC et Michel Seydoux se sont dit au revoir vendredi soir à l’issue du match nul du club nordiste face à Saint-Etienne. Le producteur de cinéma a décidé de vendre le club à l’homme d’affaires hispano-luxembourgeois Gérard Lopez. Mais avant l’entrée dans cette nouvelle ère, de nombreux hommages ont été rendus au désormais ex-président.

>> A lire aussi : Transferts, titres, coupe d'Europe, sous... Le bilan de Michel Seydoux en quelques chiffres

Des masques, des hommages et un feu d’artifice

Pour remercier Michel Seydoux de ses 15 ans de présidence, le plus long bail de l’histoire du club, le LOSC avait vu les choses en grand. Avant le match, le public portait des masques à l’effigie de Michel Seydoux, qui a donné le coup d’envoi, en compagnie de Gérard Lopez, après avoir traversé une haie d’honneur composé de tous les salariés du club.

Les hommages se sont poursuivis à l’issue de la rencontre. Les petits-enfants du président du Losc l’ont rejoint sur la pelouse où plusieurs vidéos ont été diffusées. L’une retraçant ses quinze ans au club, l’autre étant composé de messages enregistrés des anciennes gloires du club (Hazard, Payet, Gervinho, Cabaye…). Après un discours de remerciement, Michel Seydoux a assisté à un feu d’artifice tiré sur la pelouse du stade Pierre Mauroy.

Une fête inaboutie à cause d’un match nul

Il restera un sentiment d’inachevé à cette soirée d’adieu. Le 721e et dernier match de l’ère Seydoux au Losc s’est soldé par un match nul face à Saint-Etienne (1-1). Mais ça aurait pu être pire car les Verts ont longtemps mené au score suite au but rapide d’Hamouma à la 16e minute. Il aura fallu un coup de génie de De Préville, à peine entré en jeu (71e minute) pour égaliser et éviter une défaite pour une équipe nordiste qui reste douzième au classement.

Seydoux quitte le Losc mais ne prend pas sa retraite du foot

L’histoire entre le foot et Michel Seydoux n’est peut-être pas terminée. S’il quitte la présidence du Losc, le producteur de cinéma va rester au conseil d’administration du club en tant que conseiller. Surtout, Seydoux pourrait bien jouer un rôle important dans les mois qui viennent dans les instances du foot comme la Ligue.

En tout cas, il ne ferme pas la porte. « Je ne suis pas encore bon à jeter. Je vais me reposer un peu car quinze ans de stress c’est beaucoup. Je vais garder un pied dans le foot. Après, je ne demande pas un emploi. Je peux faire valoir mes droits à la retraite mais je n’ai pas envie de la prendre. On verra », a lâché l’ex-président lillois à l’issue de la rencontre.