Vendée Globe: Thomas Ruyant veut déjà repartir pour un tour du monde

VOILE Contraint à l'abandon le 22 décembre, le Nordiste vise déjà l'édition 2020...

Francois Launay

— 

Thomas Ruyant à bord de son bateau
Thomas Ruyant à bord de son bateau — Pierre Bouras

Les pieds à peine posés sur la terre ferme, Thomas Ruyant a déjà envie de reprendre la mer, enfin pas tout de suite. Contraint à l’abandon le 18 décembre alors qu’il pointait à la huitième place du Vendée Globe, le Dunkerquois ne veut pas s’arrêter là. Rentré en France depuis quelques jours après avoir laissé son bateau en voie de réparation dans un port de Nouvelle Zélande, Ruyant fait part de ses ambitions.

Envie d’être avec les meilleurs en 2020

Fort de cette première expérience sur la plus grande course en solitaire au monde, le marin de 35 ans a d’ores et déjà les yeux tournés sur 2020, date de la prochaine édition du Vendée Globe. « J’ai envie d’être au départ du prochain Vendée Globe. Pour avancer, j’ai besoin de défis. J’ai aussi envie de faire le prochain Vendée Globe avec les moyens pour être dans les meilleurs », annonce le navigateur qui va partir à la recherche de partenaires pour pouvoir financer son futur tour du monde.