VIDEO. Tourcoing : Mélenchon attire 1 500 sympathisants à Tourcoing, la salle déborde

POLITIQUE Jean-Luc Mélenchon a dû faire installer un écran géant à l’extérieur du théâtre municipal de Tourcoing, où il a tenu une réunion publique le 8 janvier…

O.A. avec AFP

— 

Jean-Luc Melenchon, le 8 janvier 2017 à l'extérieur du théâtre municipal de Tourcoing. / François LO PRESTI
Jean-Luc Melenchon, le 8 janvier 2017 à l'extérieur du théâtre municipal de Tourcoing. / François LO PRESTI — AFP

Le contraste entre les deux candidats est frappant. Le jour où Manuel Valls réunissaitun peu plus de 200 soutiens dans la ville socialiste de Liévin (Pas-de-Calais), Jean-Luc Mélenchon en attirait 1 500 à Tourcoing, à 60 km de là, dans une ville dirigée par la droite.

Un écran géant a même dû être installé à l’extérieur du théâtre municipal de Tourcoing, qui ne pouvait accueillir plus de 900 personnes.

La souffrance au travail, sujet local

Selon le tweet d’un photoreporter présent sur place, le candidat du Front de gauche a d’ailleurs commencé son discours devant les personnes restées dehors.

Sans surprise, Jean-Luc Mélenchon a fait de la souffrance au travail l’élément central de son discours : le rassemblement se tenait à un peu plus de 500 m du magasin Auchan City, où une caissière a fait une fausse couche, à son poste, fin novembre.

>> A lire aussi : Tourcoing. Une caissière impute à Auchan City sa fausse couche, l'enseigne « attristée » conteste

Reprenant les critiques de la salariée vis-à-vis de sa direction, le candidat a estimé que « cette jeune femme [avait] perdu son enfant uniquement du fait du mépris de ceux qui en avaient la responsabilité », qui « n’ont pas écouté ce qu’elle avait à dire ».

Jean-Luc Mélenchon a aussi dénoncé le cas d’une jeune factrice victime d’un AVC sur son lieu de travail à Villeneuve d’Ascq, qui avait porté plainte pour « non-assistance à personne en danger », reprochant à ses responsables d’avoir tardé à appeler les secours.