Incendiaires de Roubaix: le principal accusé assume

JUSTICE Quatre personnes avaient été tué dans le feu d'un immeuble...

A Douai, Olivier Aballain

— 

Les familles des victimes de l’incendie meurtrier qui a ravagé un immeuble de Roubaix en novembre 2005.
Les familles des victimes de l’incendie meurtrier qui a ravagé un immeuble de Roubaix en novembre 2005. — C. DHALLUIN / 20 MINUTES

Soulagement aux Assises de Douai. Au deuxième jour de son procès, le jeune homme, qui avait avoué lors de son interpellation avoir allumé l’incendie d’un immeuble ayant tué quatre personnes à Roubaix en novembre 2005, a réitéré son aveu ce mardi matin.

Agé de 18 ans au moment des faits, comme ses deux co-accusés, il s’était rétracté six mois après son interpellation. Soutenu par un ancien co-détenu, il affirmait alors avoir voulu protéger ses amis en s’accusant de l’incendie, car il n’avait «rien à perdre».

Ce mardi matin il est finalement revenu à sa première version, où il précisait avoir allumé lui-même un canapé entreposé dans la cage d’escalier de l’immeuble incendié.

Ses deux co-accusés, auditionnés lundi, sont poursuivis pour non-dénonciation de crime et risquent cinq ans d’emprisonnement. L’incendiaire présumé risque, lui, la réclusion criminelle à perpétuité. Le procès dure jusqu’à vendredi.