VIDEO. Lille : Martine Aubry mise en examen pour diffamation contre un élu FN

POLITIQUE Eric Dillies, chef du groupe Lille Bleu Marine au conseil municipal, avait porté plainte pour diffamation...

Francois Launay

— 

Lille, le 13 octobre 2016. Conference de presse de rentree de la maire de Lille, Martine Aubry sur le site de Fives Cail.
Lille, le 13 octobre 2016. Conference de presse de rentree de la maire de Lille, Martine Aubry sur le site de Fives Cail. — M.Libert/20 Minutes

La décision date de la fin du mois d’août mais elle n’a été officialisée que ce mercredi comme le rapporte La Voix du Nord.  Martine Aubry, la maire de Lille, a été mise en examen par le juge Gentil pour diffamation envers un conseiller municipal FN.

Le 2 octobre 2015, un échange tendu a lieu au conseil municipal de Lille. Le ton monte entre Martine Aubry et Eric Dillies au sujet de la COP21. L’élu FN fustige notamment « les défenseurs de l’alarmisme climatique ».

 

 

Prise de bec en plein conseil

A la fin de cette prise de parole, filmée et toujours consultable sur le site de la mairie de Lille, Martine Aubry lui répond sèchement. « Bon, je préfère ne pas répondre. C’est comme le détail de la Shoah, c’est aussi hallucinant. Vous expliquez que rien n’existe, que c’est des religions, que les camions ne posent pas de problème. C’est comme le détail de la Shoah, vous ne croyez pas à une évidence. C’est quand même votre président d’honneur qui a dit ça, je n’y peux rien. »

Une allusion directe à Jean-Marie Le Pen. En 1987, le fondateur du FN avait qualifié les chambres à gaz « de point de détail de la Seconde Guerre mondiale ».

Le cabinet de la maire de Lille n’est pas inquiet

Furieux, Eric Dillies décide alors de porter plainte pour diffamation. La procédure a été lancée au point d’aboutir à la mise en examen de Martine Aubry. Interrogé par La Voix du Nord, le cabinet de la maire de Lille dédramatise les faits.

« Le juge a simplement apprécié la matérialité des faits. Les propos étant avérés, la mise en examen est dans la logique de la procédure. Cela ne préjuge pas de la décision sur le fond, que nous attendons avec sérénité. » Pour l’instant, aucune date d’audience n’a été fixée.