Nord : Il reproche à sa femme de trop dépenser, puis la tue

FAITS DIVERS Un homme de 67 ans a été placé en garde à vue pour homicide…

Rebecca Ingandu

— 

Illustration police nationale
Illustration police nationale —

Dimanche, un homme de 67 ans a tué sa femme à l’arme blanche à Malo-les-Bains (Nord). Devant les enquêteurs, Stéphane Cœugnet, mis en garde à vue, a tenté d’expliquer son geste.

>> A lire aussi : Dunkerque. Un homme accusé d'avoir poignardé sa femme

Comme le raconte La Voix du Nord, l’homme a expliqué que sa femme ne rentrait plus le soir pour dormir à leur domicile, et qu'elle dépensait trop d’argent à son goût.

Frappée à coups de marteau

Décrit comme sec et impulsif, il rapporte les faits en affirmant que dimanche Françoise Cœugnet était venue lui demander pardon. Elle a notamment précisé que l’argent dépensé était destiné à ses enfants. Mais ses explications n’auraient pas suffi, car une scène très violente a eu lieu dans le couloir de la maison.

Une fois son épouse au sol, son mari l’a frappée à coups de marteau, et lui a planté une arme tranchante dans la main. Il a fini par se mettre sur elle pour l’empêcher de s’enfuir.

Une scène ultra violente

En voyant sa mort violente arriver, sa femme l’aurait supplié de la libérer, et aurait promis de se suicider avec des médicaments. L’époux a pensé qu’elle voulait s’enfuir et lui a ensuite tranché la gorge. Stéphane Cœugnet, s’est ensuite automutilé, en essayant de mettre fin à ses jours. Il a finalement appelé la police pour se dénoncer.

C’est dans sa chambre d’hôpital qu’il a été interrogé et mis en examen pour meurtre sur conjoint par un juge d’instruction. Le mari sera conduit en prison dès sa sortie du centre hospitalier de Dunkerque. Il risque la prison à perpétuité.