Roubaix: Un théâtre visé par des extrémistes?

FAITS DIVERS Une voiture a été brûlée lundi soir devant le théâtre de la Mackellerie...

Rebecca Ingandu

— 

Le théâtre de la Mackellerie de Roubaix
Le théâtre de la Mackellerie de Roubaix — Google Maps

Hasard ou coïncidence ? Quelques heures après l’attentat de Berlin, une voiture a été brûlé lundi soir, devant le théâtre de la Mackellerie de Roubaix, comme le raconte La Voix du Nord.

Le même scénario s’était déjà produit le soir des attentats de Paris, le 13 novembre 2015. Ce qui inquiète les salariés de la compagnie Tous Azimuts qui ne croient pas au hasard.

La compagnie de théâtre veut déménager

Patrick Brasseur, le responsable de la structure, a indiqué au quotidien régional « En début d’année, nous avons lancé un concours d’écriture. Parmi les textes que nous avons reçus, il y en avait un invitant à commettre des actes terroristes et justifiant le jihad. »

Il rajoute : « Une stagiaire qui collait des affiches dans le quartier a été importunée. Plusieurs individus lui ont dit que ce n’était pas bien de travailler pour le théâtre. Ils ont arraché ses affiches. Choquée, elle n’a jamais terminé son stage. »

Face à ces événements, la compagnie de théâtre, qui existe depuis dix ans, a demandé à déménager. Mais la mairie, ne trouve pas nécessaire pour l’instant de la déplacer, car, selon elle, ce n’est pas le théâtre qui a été directement visé.