Lille: François Lamy, proche de Martine Aubry, investi pour les législatives

POLITIQUE L’actuel député de l’Essonne va briguer la première circonscription lilloise…

M.L. avec AFP

— 

François Lamy (à g.) avec Martine Aubry et JM Ayrault à Lille en 2012
François Lamy (à g.) avec Martine Aubry et JM Ayrault à Lille en 2012 — M. Libert

Le député de l’Essonne François Lamy, conseiller spécial de Martine Aubry à la mairie de Lille, a été investi, ce samedi, par le Parti socialiste (PS) dans la première circonscription du Nord pour les élections législatives de 2017.

Pas de « sortant »

Le député sortant, Bernard Roman, avait démissionné cet été de son siège après sa nomination, sur proposition de François Hollande, à la présidence de l’Arafer, le régulateur du rail et de la route. Il ne se représentait donc pas.

« Ce matin, la commission électorale nationale a proposé l’investiture de François Lamy, et la convention d’investiture l’a votée » dans la foulée, a rapporté un porte-parole de la fédération Nord du PS, interrogé par l’AFP.

« La commission électorale a estimé que compte tenu du processus de rassemblement en cours dans la fédération du Nord après le départ de Bernard Roman, il fallait pouvoir se déployer vite sur le terrain », a dit François Lamy à l’AFP.

L’avenir de la politique de la ville

Député sortant de l’Essonne, ex-ministre de la Ville, François Lamy, 57 ans, est arrivé à Lille en décembre 2014, notamment pour réfléchir sur l’avenir de la politique de la ville localement.

L’implantation à Lille de François Lamy était regardée avec suspicion par les cadres de la fédération proches de François Hollande, tels Bernard Roman et Patrick Kanner, actuel ministre de la Ville et partisan de Manuel Valls dans la primaire pour la présidentielle. Patrick Kanner a été désigné début décembre tête de liste PS dans le département pour les élections sénatoriales, preuve d’un apaisement au sein de la fédération, dirigée par Martine Filleul, proche de Patrick Kanner.