Nord: La pollution aux poussières est de retour, pour trois jours

SANTÉ La région Hauts-de-France subit elle aussi un début du mois de décembre pollué par les particules fines...

Olivier Aballain
— 
Illustration de la pollution dans le Dunkerquois.
Illustration de la pollution dans le Dunkerquois. — M.Libert / 20 Minutes

Pas de jaloux. A l’instar d’autres régions françaises, les Hauts-de-France subissent un épisode de pollution aux poussières qui doit durer plusieurs jours. Depuis le 5 décembre, la concentration en particules fines (PM10) dans l’atmosphère a dépassé le taux réglementaire de 50 microgrammes par mètre cube (µg/m³) d'air.

>> A lire aussi : Les conseils d'un pneumologue pour atténuer les effets de la pollution

D’après les simulations réalisées par l’organisme Atmo, de surveillance de la qualité de l’air, il faudra attendre le 8 décembre pour que le taux moyen mesuré repasse sous valeur la limite des 50 µg/m³, recommandée par l’organisation mondiale de la santé (OMS).

Un léger mieux mercredi

Il apparaît néanmoins que les concentrations devraient déjà significativement baisser dès le 7 décembre, sauf dans le sud des Hauts-de-France où la Somme, l’Oise et l’Aisne resteraient au-dessus des 50 µg/m³.

Simulation de la concentration en particules fines PM10 pour le 7 décembre 2016, en µg/m³
Simulation de la concentration en particules fines PM10 pour le 7 décembre 2016, en µg/m³ - Atmo Nord-Pas-de-Calais

Les particules fines sont notamment produites par le chauffage, les activités économiques (agriculture, industrie) et la circulation automobile. Les conditions météo anticycloniques de ces derniers jours (air froid plaqué au sol, peu de vent) favorisent leur accumulation.

Il est recommandé aux personnes sensibles (maladies cardiovasculaires ou respiratoires, femmes enceintes, personnes âgées, enfants) de limiter leurs efforts physiques en extérieur.

Aucune mesure particulière de restriction de circulation automobile n’est prévue dans la région, contrairement à ce que qui a été mis en place en région Ile-de-France. Depuis le début de l’année 2016, Atmo a recensé 17 jours de pollution aux poussières, contre 22 en 2015, et 40 en 2014.