41 supporters de la LOSC Army en garde à vue à Bordeaux

FOOTBALL Ils ont été arrêtés par la police alors qu'ils venaient à Bordeaux pour affronter les supporters des Girondins à l'occasion du match entre les deux équipes (0-1) ...

Laetitia Dive

— 

Les supporters du Losc (photo d'illustration).
Les supporters du Losc (photo d'illustration). — J.E.E/SIPA

Ils n’ont pas eu le temps d’agir et leur interpellation a été annoncée alors que le match était déjà en cours. En cette 16e journée de championnat, 41 membres de la LOSC Army, un groupe identitaire flamand, ont été arrêtés puis placés en garde à vue à Bordeaux.

Tous avaient fait le déplacement à l’occasion du match entre Bordeaux et Lille. Ils souhaitaient en découdre avec les supporters bordelais mais ont été interpellés par la police, aidée par la brigade anticriminalité et par des CRS.

Pas de billets pour le match

Les forces de l’ordre les ont interpellés Quai des Chartrons, dans un lieu passant de la ville, alors qu’ils venaient de se regrouper. Tous ignoraient que la police avait été prévenue de leurs projets.

Aucun d’entre eux ne possédait de billets pour le stade. Selon les premières informations, ils avaient rendez-vous avec une soixantaine d’ultras bordelais pour une bagarre. Après leur interpellation, les supporters des Girondins ont été invités à ne pas sortir de chez eux.

>> A lire aussi : Ligue 1: Cette fois-ci, Bordeaux n'a pas su relever la tête face au LOSC

Les 41 membres de la LOSC Army ont été conduits à la permanence judiciaire du commissariat central de Bordeaux, où ils ont été placés en garde à vue pour participation à un rassemblement en vue de commettre des violences. Selon une source policière, citée par l’AFP, « ils seront déférés au parquet de Bordeaux dans la journée de dimanche. »

>> A lire aussi : VIDEO. Ligue 1: Metz-Lyon arrêté après des jets de pétards sur Anthony Lopes