Calais: Il suspend un bébé dans le vide pour se faire servir à boire

FAITS DIVERS Un homme de 52 ans, déjà ivre, a risqué la vie d'un enfant pour obtenir un nouveau verre d'alcool. Il risque jusqu'à 30 ans de prison...

Olivier Aballain

— 

Un véhicule de police. Illustration.
Un véhicule de police. Illustration. — B. Colin - 20 Minutes

La soirée était déjà très arrosée. Un homme de 52 ans était encore en garde à vue samedi soir pour avoir suspendu un bébé dans le vide, depuis la fenêtre d’un appartement, dans la nuit de vendredi à samedi, à Calais.

Selon la Voix du Nord, l’homme, ivre, entendait ainsi forcer l’un de ses hôtes à lui servir à boire, alors qu’il s’était déjà vu refuser un verre par la propriétaire des lieux.

>> A lire aussi : Alcool: Bientôt un patch connecté pour surveiller sa consommation

L’énergumène s’est donc emparé d’un enfant de trois mois en menaçant de le lâcher, s’il n’obtenait pas satisfaction. Heureusement maîtrisé par les autres convives, l’individu a été jeté dehors. La police, alertée, a pu le cueillir à son retour chez lui.

Des témoins dans un état « totalement comateux »

Le bébé, originaire de Blaringhem, a été hospitalisé en bonne santé à l’hôpital de Calais. « On est dans un contexte de libations conséquentes. Ils avaient beaucoup bu et peut-être pris d’autres produits », indique le procureur de Boulogne-sur-Mer, auprès de La Voix du Nord. Le magistrat précise d’ailleurs que certains convives n’ont pu témoigner, samedi, en raison de leur « état totalement comateux ».

En fonction de la version des faits qui aura pu être reconstituée par les enquêteurs, l’homme interpellé pourrait être poursuivi soit pour menace de mort sous condition (passible de cinq ans de prison), soit pour tentative de meurtre sur un mineur (pour une peine pouvant atteindre 30 ans de réclusion criminelle). Le mis en cause est déjà connu de la police pour des faits de violence.