FC Nantes-Losc: Les Lillois vont se contenter de ce tout petit point qui «fait du bien», selon Collot

FOOTBALL Avec un peu plus de justesse technique offensivement, Lille aurait pu ramener plus qu'un point de Nantes (0-0)...

David Phelippeau

— 

Les Lillois mettent fin à une série de trois défaites.
Les Lillois mettent fin à une série de trois défaites. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Ce n’est pas glorieux et joli à voir, mais au moins ça stoppe la spirale négative. Samedi soir, au terme d’un match qu’on peut qualifier de bouillie, Lille (19e) a mis fin à sa série inquiétante de trois défaites en prenant un point (0-0) à Nantes (17e), un adversaire peut-être plus malade que le Losc contrairement à ce qu’indique le classement.

>> A lire aussi : FC Nantes-Losc: Plus de mur jaune pour le FCN, mais un autre se profile droit devant

Patrick Collot, qui a remplacé sur le banc Antonetti, viré la semaine dernière : « En termes de spectacle, soyons clairs, on n’a pas vu un match formidable. On avait l’ambition de venir chercher des points ici, on s’est affairés à être organisés, bien en place, disciplinés, volontaires. C’est ce que j’ai vu sur le terrain. » Et c’est déjà pas mal compte tenu de ce que montraient les Dogues depuis plusieurs semaines. Néanmoins, avec davantage de justesse technique sur le plan offensif, Lille aurait très bien pu marquer. Lopes (37e), contré in extremis par Vizcarrondo, Benzia à côté (50e) ou encore Eder (51e), maladroit, ont eu les occasions pour enfoncer des Canaris, peut-être plus « dépressifs » encore que les Lillois.

Une équipe qui doute encore beaucoup

« J’aurais aimé que mon équipe puisse avoir un petit peu plus de maîtrise, de lucidité pour pouvoir ressortir certains ballons pour essayer de faire un petit peu plus mal à cette équipe de Nantes, analyse Collot. Si on veut espérer être plus performants, il va falloir s’améliorer de ce côté-là. Les joueurs doutent, ont des interrogations, un manque de confiance, c’est pour ça que ce point va certainement nous faire beaucoup de bien. »

>> A lire aussi : Losc: Laurent Blanc met un vent aux futurs propriétaires

Un point qui fait du bien, mais qui ne semble toutefois pas rassurer tous les Lillois. « Rassurer, c’est un bien grand mot, lâche le défenseur Soumaoro. Avec plus de confiance, on aurait fait mieux, mais aujourd’hui, on est dans une situation pas facile. » Benzia, titulaire après une longue durée d’indisponibilité, est en phase avec son partenaire : « On est dans une période délicate. Beaucoup de joueurs sont crispés. Une victoire peut relancer la machine. » Pour mardi soir contre Caen à domicile peut-être ?

>> A lire aussi : Patrick Collot, pompier de service