VIDEO. Nord : Accusé d’avoir assassiné de sang-froid son rival par jalousie

JUSTICE Un jeune homme a été mis en examen, soupçonné d’avoir abattu d’un coup de fusil le nouveau compagnon de son ancienne petite amie…

G.D.

— 

Le hameau d l'Epine, à Solre-le-Chateau.
Le hameau d l'Epine, à Solre-le-Chateau. — Google Maps

Une rivalité amoureuse à l’origine du drame. Un père et son fils devaient être mis en examen, mardi soir, pour assassinat et complicité d’assassinat, à la suite de la mort de Pascal Nawrocki, samedi à Solre-le-Château, dans le Nord, selon La Voix du Nord.

 

Un jeune d’une vingtaine d’années, habitant Cousolre, ne supportait pas de voir son ancienne petite amie avoir une relation amoureuse avec Pascal Nawrocki, un camarade d’enfance. « Il y a eu des appels malveillants, des cartouches de fusil glissées dans leurs bûches de bois, l’incendie des voitures du couple », a expliqué François Pérain, le procureur de Valenciennes, lors d’une conférence de presse, mardi en fin d’après-midi.

Une balle dans le thorax

Le jeune homme, qui avait menacé de tuer son rival, est donc accusé d’être passé à l’acte. Armé de son fusil, il est accompagné par son père jusqu’au gîte du hameau de l’Épine, où vivent Pascal et sa compagne. Caché dans une pièce, il a attendu sa victime pour l’abattre d’une balle dans le thorax avant de s’enfuir avec son père, a-t-il témoigné lors de sa garde à vue.

 

Son arrestation a lieu, dimanche, alors qu’il revenait de Belgique où il était allé chercher des cigarettes. Après avoir nié les faits, il a fini par avouer devant les gendarmes. Un chien pisteur l’avait confondu.

Le parquet a demandé que le père et le fils soient placés en détention provisoire.