Lille: L'épouse d'un suspect ramène des armes à la gendarmerie

FAITS DIVERS Une femme a apporté deux armes de guerre à la gendarmerie, quelques jours après l'interpellation de son mari...

Olivier Aballain
— 
Arme saisie à Marseille en 2010
Arme saisie à Marseille en 2010 — P. Magnien / 20 Minutes

Aux gendarmes, elle a déclaré vouloir se défaire de « l’emprise » de son époux. Une femme s’est présentée dans une gendarmerie quelques jours après l’incarcération de son mari, pour remettre aux militaires deux armes de guerre dont elle lui attribue apparemment la propriété.

Selon France 3, qui révèle l’information ce mardi, l’homme avait été interpellé le 16 novembre, dans une enquête qui portait initialement sur du recel de vol d’ordinateurs. Mais à l’arrivée des policiers à son domicile de la rue de Fontenoy, à Lille-Moulins, le suspect avait été surpris jetant de la drogue dans les cabinets.

Infraction passible de 5 ans de prison

L’individu a donc été mis en examen pour des faits de recel, vol et détention de stupéfiants, avant d’être placé en détention provisoire. C’est plusieurs jours plus tard que son épouse a rejoint la gendarmerie avec deux armes de guerre dans un sac de sport. L’une des deux armes était chargée, et des munitions accompagnaient le tout.

La détention sans autorisation d’armes de catégorie A est passible d’une peine pouvant atteindre 75.000 euros d’amende et 5 ans de prison. Le procès doit se tenir le 9 décembre.