Lycéens et étudiants battent encore le pavé

(avec AFP) - ©2007 20 minutes

— 

Environ 3 200 étudiants et lycéens selon la police, 5 000 selon les organisateurs, ont défilé hier à Lille pour protester contre la loi LRU. Le cortège a été bloqué près du rectorat, où une délégation a été reçue. « Nous sommes la jeunesse, on va virer Pécresse », ont scandé les manifestants. La manif s'est terminée vers 17 h 30, après un face-à-face musclé avec les policiers. Selon son mouvement, le Secrétaire de l'Union des Etudiants Communistes de Lille, François Delaleau, a été victime de coups de matraque à la tête et au corps qui l'ont amené en observation aux urgences.