Accident de car scolaire près d'Arras: Le chauffeur du camion se serait endormi

JUSTICE L’enquête sur le comportement du conducteur du camion de betteraves progresse…

Gilles Durand
— 
Un accident entre un car scolaire et un camion a eu lieu près d'Arras le 14 novembre 2016
Un accident entre un car scolaire et un camion a eu lieu près d'Arras le 14 novembre 2016 — DENIS CHARLET / AFP

Le procureur de la République d’Arras, André Lourdelle, a dévoilé, ce mercredi, les derniers éléments de l’enquête concernant l’accident mortel survenu entre un camion et un car scolaire. Selon lui, les enquêteurs privilégient la thèse de l’endormissement du chauffeur du poids lourd transportant des betteraves.

Lundi matin, ce dernier a percuté un autocar circulant en sens inverse sur la RN 25 entre Arras et Doullens. La conductrice du car a été tuée sur le coup. Deux enfants et le conducteur du camion ont été grièvement blessés.

Des traces sur les accotements

Des témoignages précisent qu’un poids lourd transportant des betteraves a été vu zigzaguant sur la route du drame. De même, des traces sur les accotements ont été relevées par les gendarmes en amont du lieu de l’accident.

On en sait désormais un peu plus sur le carnet de route de cet homme âgé de 35 ans, père de deux enfants et dont le pronostic vital reste engagé. « Il avait commencé son service à 5h, ce lundi matin, et n’avait pas travaillé le dimanche. Samedi, il avait fini de travailler à 17h », note le procureur qui précise que « la vétusté du camion ne peut être mise en cause puisqu’il a été mis en service en juillet ».

Emploi du temps

Reste à connaître son emploi du temps, la veille de l’accident, pour renforcer ou non la thèse de la fatigue au volant. « Nous allons interroger sa compagne et les enfants », explique André Lourdelle.

En revanche, l’hypothèse d’une vitesse excessive et de l’ivresse semble définitivement écartée. L’analyse toxicologique est toujours en cours d’exploitation.

Un numéro vert

La gendarmerie a mis en place un numéro vert 0800 006 916 (24h/24) pour les personnes disposant d’éléments susceptibles de faire progresser l’enquête, notamment celles qui se trouvaient à proximité du lieu de l’accident, ce lundi matin, avant 8h.

Par ailleurs, trois autres accidents impliquant des poids lourds se sont produits ce mercredi soir, sur l’A16, sur la RN 277 entre Lesquin et Villeneuve d’Ascq au niveau de Lezennes et sur la RN41, entre La Bassée et Lille, au niveau d’Englos. Mardi, deux chocs routiers, toujours avec des camions ont provoqué quatre morts.