Nord: La frontière franco-belge fermée après des coups de feu

FAITS DIVERS Un règlement de compte familial autour d’un trafic de drogues pourrait être à l’origine des coups de feu tirés lundi soir à la frontière franco-belge, entre Quiévrain et Quiévrechain…

G.D.

— 

L'ancien poste frontière à Quiévrechain.
L'ancien poste frontière à Quiévrechain. — Google Maps

La frontière franco-belge était bloquée, lundi soir, au niveau de Quiévrechain, près de Valenciennes. Un important dispositif militaire de l'opération Sentinelle a empêché tout passage vers la Belgique, à partir de 20h30, après une série de tirs visiblement au fusil de chasse, selon La Voix du Nord. Ces coups de feu auraient été tirés depuis une voiture.

Une vengeance ?

Selon les premiers éléments, il pourrait s’agir d’un règlement de compte familial autour d’un trafic de drogues. Une bagarre entre deux hommes avait eu lieu au niveau de l’ancien poste frontière, peu avant l’épisode des coups de feu.

Selon France 3, c’est l’un des deux individus qui est venu se venger en criblant de balles la façade d’une maison. L’auteur présumé de ces tirs a finalement été interpellé par la brigade anticriminalité.

La frontière a été momentanément fermée jusqu’à 22h, le temps que la police procède à l’enquête balistique.