Tourcoing : Les producteurs de cinéma vont-ils se ruer à la Plaine Images ?

CINEMA Un studio de tournage dernier cri a été inauguré, mardi, à la Plaine Images, à Tourcoing…

Gilles Durand

— 

A Tourcoing, le 9 novembre 2016 - Dave et Cedric Decottignies, les deux fondateurs d'ACFX, societe qui gere le studio de cinema.
A Tourcoing, le 9 novembre 2016 - Dave et Cedric Decottignies, les deux fondateurs d'ACFX, societe qui gere le studio de cinema. — Gilles Durand / 20 Minutes

La région veut faire son cinéma. Après l’inauguration, il y a un peu plus d’un an, des studios de Wallers-Arenberg, près de Valenciennes, c’est au tour de la métropole lilloise de tenter l’aventure. Des studios de cinéma hi-tech ont été inaugurés, mardi soir, à la Plaine Images de Tourcoing. Studios qui seront gérés par une petite société nordiste, ACFX, associé à un géant des tournages de films, Transpa-Lux.

Des aides à la postproduction

Xavier Bertrand, président (UMP) de la région des Hauts-de-France, a profité de cette inauguration pour annoncer la prochaine mise en place d’aides publiques pour la postproduction (c’est-à-dire le montage et la finition des films), à l’image des subventions qui existent déjà pour l’aide à l’écriture ou à la réalisation.

Une aubaine pour les frères jumeaux, Dave et Cedric Decottignies, techniciens autodidactes et fondateurs d’ACFX qui, depuis plus de dix ans, sont spécialistes des effets spéciaux. « On s’est crée sous statut associatif, il y a douze ans, et depuis, on réclame cette aide pour développer nos projets », avoue Dave (ou Cedric !).

>> A lire aussi : Zoom sur Wosomtech, la 100e pépite de la Plaine Image

Et des projets, les deux frères en ont puisqu’ils sont en négociation pour travailler sur deux longs-métrages et une série. « Ça représente environ six mois de travail pour vingt à trente personnes à chaque film », assure Cedric (ou Dave !). Mais l’objectif principal, comme ils le reconnaissent, « c’est surtout de garder les artistes et les techniciens en région ».

Collaboration à la série « Le bureau des légendes »

Car si les studios Arenberg Creative Mine, de Wallers, coopère avec les étudiants de Rubika (ex Supinfocom), ACFX compte intégrer ceux de Pôle 3D, une école audiovisuelle installée sur la Plaine Images. « Il y a de très bons professionnels qui sont appelés dans les plus grands studios du monde », précise le duo qui a déjà collaboré sur des projets haut de gamme comme La Compagnie des glaces ou encore la série de Canal +, Le bureau des légendes.

« Cela faisait déjà quelque temps que nous espérions récupérer ce studio qui n’a quasiment jamais été exploité pour y développer de nouvelles technologies. Désormais, on pourra y réaliser un film du début à la fin », soulignent les deux frères. Reste à savoir comment les deux studios de cinéma du Nord vont désormais pouvoir cohabiter.