Un père de famille s'est suicidé sur son lieu de travail à Loos

V. Vantighem - ©2007 20 minutes

— 

Les enquêteurs ont commencé à interroger ses proches et ses collègues. Un salarié cadre de l'association Santelys, basée à Loos, s'est donné la mort il y a une semaine sur son lieu de travail. Marié et père de deux enfants, l'homme avait été embauché en mars au sein de cette association qui met à la disposition des collectivités et des particuliers des services médicaux et paramédicaux. Selon un ex-syndicaliste, la « pression » subie par ce salarié pourrait être à l'origine du drame. « C'est un secteur où l'on a pris l'habitude d'écouter les patients mais pas les salariés... », déplore-t-il.

Interrogée, la direction de l'association se refuse à tout commentaire avant la fin de l'enquête de police. Bernard Verdonck, le délégué syndical (CGT), reste, lui aussi, prudent : « L'ambiance est assez bonne dans les locaux. Il n'y a pas plus de tensions ici qu'ailleurs, explique-t-il. On verra bien les résultats de l'enquête. » En fonction de ces derniers, le parquet se réserve le droit d'ouvrir une information judiciaire.