« Il y a des risques pour le voisinage »

Recueilli par C. H. - ©2007 20 minutes

— 

Dominique Belpomme

Cancérologue et président de l'Artac (Association pour la recherche thérapeutique anticancéreuse).

Vous avez écrit cette semaine au ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, pour vous opposer au projet d'implantation à Haulchin d'un centre qui stockerait les déchets ultimes. Quels sont vos arguments ?

Le projet de Sita-FD n'est pas correct au niveau de l'environnement et des risques sanitaires. Proche des habitations, le centre serait dangereux pour le voisinage en cas d'émanations toxiques. En plus, il est situé dans une zone humide où l'eau affleure, ce qui menace la nappe phréatique. D'autant que l'imperméabilité des sols n'est pas assurée : l'argile qu'ils amèneront sur le site pour la renforcer n'est pas naturelle et deviendra poreuse avec le temps.

Quels sont les risques pour la santé ?

Il est démontré qu'une décharge non sécurisée entraîne des cancers et des malformations chez les enfants, à cause des émanations de gaz toxiques.

Comment faire, alors que le Nord-Pas-de-Calais n'a plus de centre de stockage pour les déchets ultimes ?

Plus de 120 sites pouvaient accueillir ce centre. On m'a expliqué que celui d'Haulchin a été choisi parce qu'il est la propriété de l'entreprise. Mais au vu de sa situation, il faudrait trouver un autre lieu d'implantation. Il faut également obliger l'entreprise à être transparente sur le type de déchets stockés et veiller à recycler ceux qui peuvent l'être. En l'état actuel des choses, le projet de Sita-FD serait un très mauvais exemple après le Grenelle de l'environnement.