Nord: Un requin s'est échoué sur la côte belge

ANIMAUX Un requin pélerin de 4,5 m de long, selon les biologistes de l’Institut royal belge des sciences naturelles (RBINS), s’est échoué le 29 octobre à La Panne, sur les côtes de la mer du Nord…

Olivier Aballain

— 

Le requin pèlerin échoué à La Panne (Belgique) le 29 octobre 2016
Le requin pèlerin échoué à La Panne (Belgique) le 29 octobre 2016 — Pascal De Groote / RBINS

Un requin-pèlerin de 4,5 m de long avait été repéré samedi 29 octobre, vers 14h, sur les côtes de La Panne, en Belgique, à quelques kilomètres de la frontière française. L’animal s’est finalement échoué sur le littoral belge samedi après-midi, a rapporté le site SudInfo.be, repris par la Voix du Nord.

Le requin-pèlerin est la deuxième espèce de poisson la plus imposante au monde, derrière le requin-baleine, avec une taille adulte qui peut atteindre 12 mètres. La présence en mer du Nord de ce mangeur de plancton (il n’attaque jamais l’homme) n’a rien d’anormal.

Une espèce vulnérable

Six sauveteurs avaient été mobilisés samedi pour éviter que l’individu, qui zigzaguait à moins de 50 mètres des côtes, ne s’échoue définitivement. Mais ils n’ont pas pu empêcher son ensablement.

Le cadavre de l’animal, qui pèse certainement plus d’une tonne, devra être évacué par bulldozer, ont indiqué les autorités belges.

Le requin-pèlerin est une espèce considérée, par les scientifiques, comme étant vulnérable, notamment du fait de la pêche intensive et des collisions avec les bateaux, et de son faible taux de reproduction.