Nord: Les tortionnaires présumés de l'héritière de la Redoute sont sous les verrous

FAITS DIVERS La police a interpellé cinq personnes suspectées d’avoir torturé une octogénaire et sa dame de compagnie pour obtenir le code d’un coffre-fort…

G.D.

— 

La ville de Hem.
La ville de Hem. — Google Maps

L’octogénaire avait été victime d’actes de tortures et de barbarie. Cinq suspects ont été arrêtés par la police judiciaire, annonce La Voix du Nord. Quatre d’entre eux ont été placés en détention provisoire en attendant leur procès. Procès auquel la victime ne participera pas. Fanny Pollet, héritière de la Redoute, est décédée cet été, dans le Sud de la France.

Décharges électriques avec un taser

L’agression avait eu lieu le 4 janvier 2016, dans la soirée. Trois individus avaient pénétré dans la demeure d’une femme âgée de 86 ans qui habitaient, avec sa dame de compagnie, dans le quartier Beaulieu, à Hem, près de Lille. Les deux femmes avaient vécu un véritable calvaire : simulacre de noyade dans une baignoire remplie d’eau, décharges électriques avec un taser… Les malfaiteurs voulaient obtenir les codes du coffre-fort. Ils avaient fini par repartir avec la voiture de l’octogénaire.

L’enquête, confiée à la police judiciaire de Lille, a nécessité plusieurs mois d’investigations pour permettre d’identifier une équipe de cinq personnes : le trio d’agresseurs et deux autres personnes gravitant dans leur entourage, lesquels ont été interpellés la semaine dernière.

Des gilets pare-balles et du cannabis

Habitant Linselles et Halluin, ils sont âgés de 22 à 33 ans et « très défavorablement connus des services de police pour plusieurs faits de violences », souligne une source au quotidien régional. Les enquêteurs annoncent aussi avoir mis la main sur des gilets pare-balles et du cannabis.