Valenciennes: Il s'enfuit de sa garde à vue et se cache dans les toilettes de la fac

FAITS DIVERS Retrouvé depuis, il a affirmé être un cousin de Mehdi Nemmouche, auteur de la fusillade du musée juif de Bruxelles en mai 2014...

Francois Launay

— 

A Nantes, le 10 janvier 2016- Un véhicule de gendarmerie, à Nantes
A Nantes, le 10 janvier 2016- Un véhicule de gendarmerie, à Nantes — Julie Urbach / 20 Minutes

Panique à la fac. Mardi après-midi, l’université de Valenciennes a vécu une scène inhabituelle comme le raconte La Voix du Nord. Alors qu’il était en garde à vue, un homme a réussi à échapper à la vigilance des gendarmes pour prendre la fuite en s’évadant par une fenêtre. Sa cavale s’est poursuivie à la fac de droit de Valenciennes où il a trouvé refuge.

Caché dans le faux plafond des toilettes

Caché dans le faux plafond des toilettes, le fuyard a fini par être repéré par la trentaine de militaires qui avaient investi les locaux universitaires. Avant de se cacher, l’homme avait pris soin de changer de vêtements avec un étudiant contraint de le faire. Les images de vidéosurveillance, qui ont permis aux gendarmes de constater que le suspect n’était pas ressorti de l’université, ont incité les forces de l’ordre à fouiller le bâtiment de fond en comble avant de retrouver le fuyard.

Un lien de parenté avec Mehdi Nemmouche ?

Ce dernier, âgé de 21 ans, a depuis affirmé qu’il était l’un des cousins de Mehdi Nemmouche, auteur de la fusillade du musée juif de Bruxelles en mai 2014. S’il porte le même patronyme, les sources judiciaires contactées par la Voix du Nord ne confirment pas le lien de parenté. Le jeune homme, déféré devant le juge des libertés et de la détention, passera en comparution immédiate vendredi.