Nord: Faux billets de 50 euros mais vrai mandat cash

ENQUÊTE Trois individus ont été interpellés, soupçonnés d’avoir écoulé pour près de 5.000 euros de faux billets…

Mikael Libert

— 

Ils ont écoulé 98 faux billets de 50 euros (archives).
Ils ont écoulé 98 faux billets de 50 euros (archives). — A. GELEBART / 20 MINUTES

Une combine presque trop simple. Trois jeunes Nordistes ont été interpellés, mardi, dans le cadre d’une enquête sur de la fausse monnaie a-t-on appris ce mercredi de source policière.

Tout a commencé suite à la plainte déposée par une buraliste de Denain, près de Valenciennes, dans le Nord. Le 9 avril 2016, un individu s’est présenté dans un café-tabac, à Denain, afin d’émettre un mandat cash Moneygram d’un montant de 4.900 euros. Pour cela, l’homme a donné à la buraliste 98 billets de 50 euros. C’est lorsqu’elle est allée déposer les billets à la banque que la gérante de l’établissement a été avertie que les coupures étaient fausses.

Echange de faux billets contre des vrais

Le même jour, deux complices présumés se sont présentés à l’agence Moneygram de la rue Faidherbe, à Lille, pour y retirer le montant du mandat. Le tour était joué, les faux billets se sont transformés en vrais, et les trois protagonistes ont disparu dans la nature.

Une longue enquête des policiers valenciennois a finalement permis d’identifier les trois individus. Mardi, ils ont tous été interpellés et placés en garde à vue. Selon la police, ils ont reconnu leurs rôles respectifs dans l’affaire au cours des auditions.

A l’issue de la garde à vue, le parquet de Valenciennes a signifié aux trois compères une convocation à comparaître pour le 12 janvier 2017. Deux ont été remis en liberté dans l’attente du jugement. Le troisième a été placé sous mandat de dépôt puisqu’il avait déjà été condamné à une peine de 7 mois de prison. Les mis en cause sont âgés de 20, 21 et 26 ans.