Lille: Des centaines de manifestants contre l'ouverture du local identitaire

POLEMIQUE A Lille, l'ouverture d'un club privé «identitaire» se fait ce 24 septembre sur fond de tension avec les militants antifascistes...

Olivier Aballain

— 

CRS à Lille le 24 septembre 2016
CRS à Lille le 24 septembre 2016 — O. Aballain / 20 Minutes

Pour les adhérents de la « maison identitaire et patriote » de Lille, c’était le grand jour. C’est ce samedi, à 17h, que les sympathisants de Génération identitaire ont ouvert leur club privé, à 150 m de la Grand’Place de Lille.

>> A lire aussi : Lille: Martine Aubry «attentive» à l'irruption d'un local identitaire

Le local de la rue des Arts doit servir à la fois de bar privé, de ciné-club ou de salle d’entraînement pour la « boxe de rue ». Comme prévu, dès samedi midi, un important dispositif policier s’est déployé sur un large périmètre entourant le bar, les forces de l’ordre surveillant chaque carrefour.

En outre, un hélicoptère survolait le centre-ville afin de suivre le parcours de manifestants anti-fascistes, pour prévenir toute avancée vers la rue des Arts.

Au final le défilé s'est déroulé dans le calme, selon la préfecture, qui a compté environ 500 manifestants... et zéro interpellation.

Un bar « culturel » ou « ségrégationniste »

Les militants antifascistes sont partis à quelques centaines de la place de la République (à 500 mètres du local), pour braver les adhérents de ce qu’ils appellent un « bar ségrégationniste ».

Vendredi, afin de « prévenir les troubles à l’ordre public susceptibles d’intervenir », la préfecture avait interdit tout rassemblement sur la voie publique dans le secteur entourant le bar jusqu’à 8h du matin, dimanche.

>> A lire aussi : Lille : Périmètre restreint pour la manif contre le bar identitaire

Les promoteurs du lieu, nommé « La Citadelle », attendent environ 300 personnes. Ils ont rappelé, sur leur page Facebook, que chacun devra régler une adhésion de dix euros minimum à la Citadelle pour pouvoir y pénétrer, le statut de club privé permettant notamment de servir de l’alcool sans licence.

Ouverture du bar identitaire La Citadelle à Lille, le 24 septembre 2016
Ouverture du bar identitaire La Citadelle à Lille, le 24 septembre 2016 - O. Aballain / 20 Minutes

Aurélien Verhassel, l’un des porteurs du projet, a également précisé sa pensée en indiquant que l’adhésion était réservée aux « Européens d’esprit français, héritiers d’une civilisation helléno-chrétienne » et non plus, comme indiqué précédemment (en référence à une citation du général de Gaulle datant de 1959) aux « Français de race blanche et de culture gréco-latine ».