Lille : Périmètre restreint pour la manif contre le bar identitaire

SOCIÉTÉ La préfecture du Nord a pris un arrêté préventif pour éviter que les antifa et les identitaires se croisent…

Mikaël Libert
— 
La Citadelle, nouveau QG de Génération identitaire à Lille.
La Citadelle, nouveau QG de Génération identitaire à Lille. — M.Libert / 20 Minutes

Action, réaction. A peine la date de l’inauguration du bar identitaire à Lille connue, les « contre » s’étaient mobilisés pour programmer une manifestation le même jour, à la même heure. Craignant une rencontre explosive entre les deux camps, la préfecture a décidé d’interdire au cortège l’accès à la rue des Arts où se trouve le bar.

« Prévenir les troubles à l’ordre public »

« A la suite d’un appel à rassemblement, non déclaré à ce jour en préfecture, à l’occasion de l’ouverture d’un club privé à caractère identitaire à Lille, […] le préfet du Nord a pris un arrêté interdisant toutes les manifestations et rassemblements sur la voie publique, dans certaines rues de la commune, afin de prévenir les troubles à l’ordre public susceptibles d’intervenir. », stipule le communiqué de la préfecture.

>> A lire aussi : Martine Aubry «attentive» à l'irruption d'un local identitaire

Le périmètre interdit aux manifestants s’étend au boulevard Carnot, la place du Théâtre, la rue Faidherbe, la place de la Gare, l’avenue Le Corbusier et la rue des Canonniers, du samedi à 12h au dimanche à 8h.

« Le reste de la ville est à nous »

Pas grave. « Evidemment la manifestation est maintenue, le reste de la ville est à nous et le soleil sera au rendez-vous », assure Action Antifasciste NP2C sur sa page Facebook où près de 400 personnes se sont déjà déclarées « intéressées » pour participer à l’événement.

Sur le fait que Génération Identitaire envisage d’investir la rue pour sa petite fête, faute de place suffisante à l’intérieur, la préfecture ne s’étend pas en commentaires. « On ne va pas réagir en leur faisant de la publicité. Les services de l’Etat seront mobilisés et ils feront ce qu’ils ont à faire », assure une source préfectorale.