LOSC : Quand Antonetti s'emporte contre un joueur trop bavard dans la presse

FOOTBALL L'entraîneur lillois a pointé du doigt un joueur de son effectif coupable de se laisser aller à des confidences...

Francois Launay
— 
Frederic Antonetti n'aime pas les fuites dans la presse.
Frederic Antonetti n'aime pas les fuites dans la presse. — AFP

Mais qui est donc ce joueur lillois à l’origine du premier coup de gueule de Frédéric Antonetti au LOSC ? Le technicien corse, au tempérament sanguin, ne s’était jamais emporté depuis son arrivée à Lille il y a dix mois. Mais il a suffi d’une question sur son groupe pour que l’entraîneur lillois nous révèle un secret de vestiaire.

La semaine dernière, l’entraîneur lillois découvre le jour du match contre Monaco (1-4) la composition de son équipe dans L’Equipe. Or, le système en 4-2-3-1 n’avait été travaillé qu’au dernier moment dans le plus grand secret. Voir la compo exacte dans le journal a mis en colère Antonetti qui reproche à l’un de ses joueurs d’être une taupe.

« Il y a des joueurs trop bavards »

« Dans le journal, j’ai vu mes hésitations sur le système et comme ce n’est pas moi qui ai parlé, ça veut dire que des gens qui étaient sur la pelouse à l’entraînement ont parlé. Il y a des joueurs trop bavards. L’an dernier, quand on gagnait, les mêmes joueurs ne bavardaient pas et se taisaient. Aujourd’hui, vu qu’ils ne jouent pas et ne se remettent pas en question, ils remettent en question les choix de l’entraîneur ou les autres qui jouent à leur place et personne n’est gagnant. Et surtout pas eux car ils ne trouveront pas un contrat ailleurs, d’ailleurs ils ne l’ont pas trouvé » s’est énervé l’entraîneur lillois.

Un joueur qui a voulu partir cet été

Et si le coach emploie d’abord le pluriel, il finit par viser un joueur en particulier, sans préciser son identité. « C’est un groupe très difficile. Au mercato, on n’a pas fait tout ce qu’on voulait faire. Le gars a cherché partout, a fouillé tous les clubs et personne ne l’a voulu. A un moment, il faut se poser la question : Pourquoi il n’y a personne qui te veut ? Il faut être performant. Quand on bavarde, on pose des problèmes. » Voilà pour ces quelques indices. On vous laisse trouver le joueur qui est dans le collimateur d’Antonetti. A priori, il faut plutôt aller chercher sur le banc des remplaçants…