Nord: L’air est pollué (mais vous ne le savez pas encore)

ENVIRONNEMENT Lille a encore battu un record de chaleur le 14 septembre, mais la pollution aux particules s’accumule…

Olivier Aballain
— 
Lille, le 19 fevrier 2012. Des capteurs de pollution atmospherique a Lille.
Lille, le 19 fevrier 2012. Des capteurs de pollution atmospherique a Lille. — M.Libert/20 Minutes

C’est une journée d’été supplémentaire dans les Hauts-de-France ce jeudi. L’occasion de manger en terrasse une dernière fois ? Mieux valait y réfléchir à deux fois, car les niveaux de pollution aux particules ont suivi la hausse du thermomètre, en particulier dans le Nord.

Officiellement, l’organisme Atmo Nord-Pas-de-Calais annonce pourtant, pour ce jeudi 15 septembre, une « qualité de l’air » de 5 sur une échelle de 10 (10 étant l’indice de pollution le plus élevé).

>> A lire aussi : Les conseils d'un pneumologue pour atténuer les effets de la pollution

Cependant les mesures de ce matin sont sans appel. À Valenciennes, Lille et dans le Dunkerquois, le taux de pollution aux particules fines a dépassé le seuil réglementaire de 50 microgrammes par mètre cube d’air (µg/m³) dès 5h du matin.

La moyenne journalière pourrait dépasser la norme ce jeudi

Ce sont des mesures ponctuelles. En moyenne glissante, sur 24 heures, les concentrations en particules restaient, hier, sous la limite réglementaire des 50 µg/m³, dont le franchissement déclenche un premier niveau d’alerte.

Moyenne journalière de la concentration en particules fines au cours de la dernière semaine
Moyenne journalière de la concentration en particules fines au cours de la dernière semaine - Données Atmo Nord-Pas-de-Calais

Néanmoins la faiblesse du vent prévu aujourd’hui, et l’arrivée tardive de la dégradation par le sud-ouest des Hauts-de-France, a favorisé l’accumulation des particules dans l’atmosphère pendant une partie de la matinée. L'augmentation du vent moyen a finalement permis une décrue à la mi-journée, le taux horaire repassant sous le seuil de 50 µg/m³ à midi, à Lille-Fives.

Cela a un peu gâché la belle semaine météo lilloise. Hier, 14 septembre, un nouveau record de chaleur a été battu de justesse avec 30,3°C relevés autour de 17h contre… 30,2°C, le 14 septembre 1962.

MAJ 17H00: Décrue des concentrations à la mi-journée