Le plan pour démanteler la «Jungle» de Calais «arrive trop tard» pour la maire

SOCIÉTÉ L’élue s’interroge sur le calendrier avancé par le gouvernement pour démanteler la « Jungle » de Calais…

M.L. avec AFP

— 

La «Jungle» de Calais devrait être démantelée avant la fin de l'année 2016.
La «Jungle» de Calais devrait être démantelée avant la fin de l'année 2016. — M.Libert/20 Minutes

La maire (LR) de Calais, Natacha Bouchart, estime dans Le Parisien de mercredi que le plan du gouvernement pour démanteler la « jungle » de Calais « arrive beaucoup trop tard ».

L’élue juge « un peu légère » la méthode du gouvernement, qui compte avoir créé 12.000 places d’hébergement d’ici à la fin de l’année pour évacuer les migrants de Calais et Paris.

« Le gouvernement ne maîtrise pas le phénomène »

« C’est un plan qui arrive beaucoup trop tard, juge-t-elle. Depuis deux ans, nous subissons les événements. Le gouvernement ne maîtrise pas le phénomène ». Natacha Bouchart attend « le démantèlement complet, qui nous a été promis avant l’hiver ». Or « nous sommes bientôt fin septembre et nous n’avons même pas la date ».

>> A lire aussi : Des policiers pris à partie lors d’une opération dans le camp de Grande-Synthe

« Je ne comprends pas pourquoi ni les maires ni les présidents de région ne sont associés », déplore-t-elle. « Il ne faudra pas venir nous expliquer que le démantèlement n’est finalement pas possible parce que les élus ne veulent pas participer à l’effort de solidarité ! »

Alors que le plan du gouvernement a suscité l’inquiétude dans certaines communes appelées à accueillir des places des migrants, la maire de Calais dit avoir « trouvé certaines réactions très égoïstes. C’est facile de m’envoyer des messages de soutien sur le terrain ou sur les plateaux de télévision, mais quand on entre dans le vif du sujet, c’est plus compliqué… »